عربي  |   ENGLISH
Avis et circulaires lancement du nouveau site de l’UPR.

L’Union Pour la République(UPR) a le plaisir d’annoncer à ses vaillants militants et militantes, ainsi qu’à l’honorable public,  le lancement de son nouveau site électronique officiel  à partir du 1er janvier 2017. Un site, dans une version récente,  techniquement  renouvelée, … Continue reading

Pour continuer ...
Fil d’actualités
  • Le président du parti félicite les populations du tagant Pour la réussite de la visite présidentielle
  • Présentation du Parti de l’Union Pour la République (UPR)
  • Le Président du parti reçoit l’Ambassadeur algérien accrédité en Mauritanie
  • Le Président du parti s’entretient avec son groupe parlementaire
  • Le Rendez-Vous des Oiseaux, le Banc d’Arguin
  • lancement du nouveau site de l’UPR.
  • Communiqué du bureau de la coalition des partis de la majorité
  • Le conseil municipal delebheir se retire du parti « Tawasoul » et adhère au Parti UPR.
  • Le président du Parti, accompagné d’une importante délégation a l’accueil du président de la République a Ajewft:
  • Le président du Parti prend part à la cérémonie de levée des couleurs sous la présidence du Président de la République a Atar:
  • news title
Discours du président de l’Assemble nationale a l’Ouverture de la première session parlementaire 2016-2017 :

image-pr-assemble-nat

Nouakchott,  14/11/2016  –  La première session parlementaire ordinaire pour l’année 2016-2017 au niveau de l’Assemblée nationale a été ouverte, lundi, à Nouakchott.

Le président de l’Assemblée nationale M. Mohamed Ould Boilil, a prononcé à cette occasion, un discours, dans lequel, il a apprécié les résultats du dialogue national inclusif, louant les efforts consentis par ceux qui ont fait de ce pari le seul moyen sûr de gérer les divergences de vues.

Si les résultats de ce dialogue sont adoptés et traduits dans la réalité, ils conduiront à de grandes transformations dans le processus de développement de notre cher pays tant au plan constitutionnel, politique, économique que social, a-t-il dit. Voici l’intégralité de ce discours:

.

Messieurs les ministres ;

Collègues députés ;

Mesdames, Messieurs ;

Nous ouvrons aujourd’hui notre première session ordinaire pour l’année 2016 – 2017, pour reprendre l’exercice de notre mission constitutionnelle à l’issue de vacances au cours desquelles nous avons pu contacter de plus près nos électeurs.

Ce fut une occasion pour interagir avec eux afin de connaître leurs soucis et leurs préoccupations pour prendre en compte leurs avis et observations dans notre action de tous les jours aussi bien dans notre mission législative que celle du contrôle de l’action du gouvernement. C’est d’autant plus à propos que nous avons en perspective l’examen de la loi de finances qui constitue le meilleur instrument d’exécution des programmes et de mise en oeuvre des politiques publiques.

Cette session – même si elle est ordinaire dans son timing – n’en est pas moins exceptionnelle en ce qu’elle se tient dans une conjoncture nationale que d’aucuns d’entre nous considèrent comme un tournant vers une Troisième République.

Le dialogue national inclusif, qui vient de se dérouler récemment et qui a porté fruit va conduire, si ses résultats sont adoptés et traduits dans la réalité, à de grandes transformations dans le processus de développement de notre cher pays tant au plan constitutionnel, politique, économique que social.

Je profite de cette opportunité pour apprécier les résultats de ce dialogue et soutenir ceux qui ont fait de ce pari le seul moyen sûr de gérer les divergences de vues. Tout comme je ne peux manquer d’inviter ceux qui, pour une raison ou une autre, se sont absentés à rejoindre ce processus.

Je suis conscient que notre classe politique est suffisamment apte à analyser la situation au niveau de la région qui nous entoure ainsi que ses développements pour en tirer les leçons qui s’imposent.

Collègues députés ;

Mon devoir national me dicte de vous inviter également et à travers vous, tous les acteurs politiques à répondre à l’appel lancé par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, pour accompagner les résultats de ce dialogue jusqu’à ce qu’ils soient traduits en lois, règlements et actions concrètes.

Je puis compter sur votre conscience nationale et votre persévérance, que j’ai au demeurant éprouvées, en vue d’assurer une présence effective et utile aux réunions des commissions comme dans les séances plénières pour étudier les textes qui vous seront soumis et les adopter dans le cadre de la poursuite de l’oeuvre de construction et de développement engagée.

Sur ce, je déclare ouverts les travaux de la première session ordinaire parlementaire pour l’année 2016-2017 conformément à l’article 52 de la Constitution et à l’article 56 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Je vous souhaite plein succès dans vos travaux.

Je vous remercie”.

La cérémonie s’est déroulée en présence de membres du gouvernement.


Union Pour la République © Copyright 2017