Le Conseil National tient sa neuvième session ordinaire et le président du parti prononce un important discours

 Le Conseil National tient sa neuvième session ordinaire et le président du parti prononce un important discours

بسم الله الرحمن الرحيم

وصلى الله على نبيه الكريم

Messieurs et Mesdames les Membres du Conseil National,

Nous voilà réunis aujourd’hui en cette 9ème Session ordinaire du Conseil National, reportée maintes fois à cause de la pandémie du Covid-19 dont a souffert notre pays et le monde entier dès le début de l’année 2020. Malgré cette situation sanitaire déplorable, les autres instances de note Parti ont continué à jouer leurs rôles durant cette période, conformément à ce que permettaient les mesures barrières instaurées par les pouvoirs publics.

Nous avons veillé, depuis la tenue du Deuxième Congrès Ordinaire de notre Parti, à redynamiser les différentes structures du parti en leur assurant une indépendance financière et en les mettant dans les conditions favorables leur permettant de mener leurs missions de la meilleure manière possible, malgré les contraintes sanitaires imposées par le Covid-19. Le parti a également accompagné, durant ces deux dernières années, l’ensemble des mesures prises par l’Etat pour lutter contre cette pandémie et en atténuer les effets négatifs sur les populations.

Nous avons œuvré sans cesse à poursuivre nos efforts visant non seulement à assurer la bonne exécution du programme de Son Excellence le Président de la République mais aussi à protéger ce programme par l’accompagnement et l’appui des campagnes de sensibilisation contre le Covid-19, l’envoi de missions à l’intérieur du pays, quand les conditions sanitaires l’ont permis, pour expliquer les résultats du congrès ainsi que le niveau d’exécution du programme du Président de la République. Des missions qui ont accompli leurs missions de la manière requise, après plusieurs reports pour cause de pandémie.

Ainsi, notre parti a accompagné les différentes réalisations accomplies  par le Gouvernement, dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Taahoudati » de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. Le parti exprime, par cette action, son souci de jouer pleinement son rôle politique en soutenant et en contribuant à l’exécution, la plus rapide possible et de bonne manière, de cet important programme au cours des deux dernières années.

Partant de la vision de Son Excellence le Président de la République ayant eu, comme premier effet, l’instauration d’un climat d’apaisement et de sérénité dans notre pays, nous avons conduit une initiative qui a abouti à la création d’une Coordination des partis représentés au Parlement, avec, pour objectifs, de contribuer, d’abord, à la sensibilisation contre la pandémie et, ensuite, aux efforts d’apaisement de la scène politique nationale. Ainsi, nous sommes parvenus, ensemble, dans ce nouveau cadre, à des ententes ayant servi de base à l’organisation prochaine de concertations globales sur les différentes questions d’intérêt national. Un tel processus politique a déjà commencé par la création d’une commission préparatoire de la concertation nationale prévue sous peu dans notre pays.

Messieurs, Mesdames,

Nous sommes sortis de notre Deuxième Congrès Ordinaire avec des orientations qui obligent à tirer des leçons du passé de notre parti, à travailler pour que notre pays remporte les défis complexes qui se posent à lui et qui sont liés, pour l’essentiel, à la sécurité, à l’économie, aux questions sociales et  culturelles. Il s’agit également de travailler à tirer profit du nouveau climat politique, en confortant nos acquis démocratiques, en s’ouvrant sur toutes les forces et formations politiques qui ont déclaré leur soutien au programme de Son Excellence le président de la République et ont décidé, pour cela, d’intégrer l’Union Pour la République.

Les résolutions prises lors de ce congrès ont également défini les priorités de l’action à avenir de notre parti, en affirmant les libertés individuelles et collectives, le choix inéluctable de la démocratie, la recherche de solutions aux problèmes liés à de grandes questions nationales, tels l’éradication des séquelles de l’esclavage, le renforcement de l’unité nationale, l’instauration effective de la justice sociale et de l’État de droit, la promotion des organisations de la société civile, le renforcement des mécanismes de contrôle citoyen et la lutte contre la violence et l’extrémisme.

Nous avons œuvré à rendre effectives les décisions de notre Deuxième congrès ordinaire, en travaillant au renforcement des instances du parti, en veillant à la régularité des réunions, en fonction de ce que la situation sanitaire permet, en adoptant la concertation comme pratique et norme pour le parti, en dotant les responsables des structures de base des moyens nécessaires leur permettant de s’acquitter de leurs missions, en accordant une attention particulière aux jeunes et aux femmes, en travaillant au renforcement de la relation et de la coordination avec le gouvernement en vue d’assurer l’exécution du programme « Taahoudati » de Son Excellence le Président de la République.

C’est dans ce cadre que le Parti a veillé au respect strict des recommandations du Congrès en demandant à ses élus d’occuper la scène politique nationale, en vulgarisant au sein de l’opinion publique nationale les politiques du Parti et ses orientations, en tant que soutien sans failles au projet de société de Son Excellence le Président de la République, et en travaillant de façon permanente à la consolidation des relations du Parti avec ses partenaires nationaux et internationaux.

Vous avez donné au Bureau Exécutif les prérogatives de distribution des responsabilités entre ses membres ; et ainsi, au cours des différentes réunions de cette instance, l’on a procédé, au terme de ce mandat, à la mise en place des bureaux des secrétariats exécutifs pour qu’ils soient prêts à relever tous les défis, malgré les insuffisances constatées de temps à autre.

Malgré les conditions particulières de ces deux dernières années, telles la pandémie du Covid-19 et ce qu’elle a engendré comme contraintes empêchant la tenue  régulière de nos réunions, le Bureau Exécutif a pu, tout de même se retrouver en 15 sessions au cours desquelles il a veillé à étudier la situation générale du pays et à débattre du niveau d’exécution du programme de Son Excellence le Président de la République ainsi que de la situation politique. Il a également approuvé plusieurs décisions et mesures organisationnelles et administratives et exprimé, lors de chaque réunion, son soutien au gouvernement dans la mise en œuvre du programme de Son Excellence le Président de la République.

Dès la répartition des responsabilités en son sein, le Bureau Exécutif s’est attelé, lors de ses réunions successives, à l’exécution des résultats et recommandations du Deuxième Congrès Ordinaire du Parti. Ces recommandations portaient sur : la redynamisation des structures du parti, la célérité dans les travaux du Bureau exécutif et la stratégie de communication du pari. Ces actes posés, le Bureau Exécutif a décidé d’entrer sans tarder dans la préparation des missions, contrecarrées un temps par la pandémie du Covid-19 et les mesures barrières qu’elle a engendrées. Ces missions ont sillonné, par la suite, l’ensemble des wilayas du pays pour expliquer les résultats et les recommandations du dernier congrès du Parti. Elles avaient aussi pour mission de déconstruire le discours de la haine qu’alimentent certains et à mettre en exergue ce qui a été accompli par le gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Taahoudati » de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Le Parti a aussi entériné, lors de ses réunions, des plans d’action pour ses secrétariats exécutifs, la réorganisation du Parti et le mode de son financement ainsi que des mesures organisationnelles au sein de ses structures, en sus de la préparation d’un discours politique réactualisé ayant servi de fil conducteur aux missions du Parti lors de leur déplacement dans les wilayas. Ces missions étaient également munies de deux précieux guides dont un a servi pour la formation de leurs membres et l’autre d’aide-mémoire, une fois sur le terrain.

La tenue du Deuxième congrès ordinaire du Parti a consacré l’entrée dans une phase importante de notre histoire caractérisée par le travail politique sérieux et le souci d’appliquer les résultats et recommandations issus de ce congrès, conformément à ce qu’exigent les modalités d’exécution du programme de Son Excellence le Président de la République Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, l’accueil de tous ses soutiens et l’apaisement politique dont il a lui-même enclenché la dynamique.

Dans ce cadre, les bureaux des secrétariats exécutifs et ceux des commissions des femmes et des jeunes ont été constitués. De même, les responsabilités ont été déterminées à l’intérieur de ces deux commissions de sorte qu’elles puissent jouer pleinement le rôle prévu par les textes et règlements du Parti Union Pour la République. Les recommandations du congrès ont ainsi été prises en considération en toute transparence et clarté et la direction du parti a veillé à leur mise en œuvre suivant des dispositions tenant compte des spécificités de notre formation et du rôle politique qui est le sien.

Chers frères et sœurs,

Les visites que Son Excellence le Président de la République, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a menées dans différentes zones du pays pour s’informer personnellement des conditions des populations et superviser des inaugurations ou poses de la première pierre de projets importants ont eu un impact positif fort appréciable dans l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Ainsi, le Parti a été de toutes les visites effectuées par Son Excellence pour contribuer à leur succès et prendre contact avec les militants qu’il a informés, à chaque fois, du volume des réalisations accomplies et des perspectives prometteuses d’une prospérité pour l’ensemble des citoyens grâce notamment à l’exécution du programme promis par Son Excellence à son peuple.

Tout comme nous avons tenu à entretenir un contact permanent avec les acteurs nationaux et les élus du Parti pour que nous restions à un niveau suffisant d’information des conditions des citoyens. Nous avons également publié bon nombre de communiqués et de déclarations de presse saluant les réalisations de Son Excellence le Président de la République Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et sa présence notable dans toutes les manifestations régionales et internationales, ses discours appréciables dénotant de la pensée profonde de ce dirigeant, sa parfaite maîtrise des différents dossiers, sa détermination à rehausser le niveau de vie de son peuple et à le protéger contre les aléas du temps. Nous avons aussi exprimé, à chaque occasion, notre soutien à l’action gouvernementale et aux différentes institutions de l’Etat dans tout ce qui est de nature à servir le pays et les citoyens et pour éclairer l’opinion publique sur les questions qui nous interpellent de temps à autre.

Le discours de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani à Ouadane, à l’ouverture du Festival des Cités du Patrimoine, a annoncé l’heureuse entrée du pays dans une nouvelle ère, celle de l’équité pour toutes les composantes nationales, et le rejet d’une époque où certaines de ces franges avaient souffert de préjugés et de condescendance.

Un discours dont le message est que, désormais, l’Etat ne transigera plus, quand il faut assurer les droits de l’ensemble des citoyens, et qu’il veillera à protéger ce choix comme manifestation de la justice et application de ce que le programme « Taahoudati » a promis comme équité pour tous.

Et pour que l’ensemble des militants et des citoyens épousent ce choix, le Parti a organisé un grand meeting à Nouakchott – le « meeting de l’équité » – qui a drainé des dizaines de milliers de personnes, militants du parti dans la capitale, venues exprimer leur soutien à cette orientation et leur attachement aux choix de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. J’ai exprimé, lors de ce meeting, l’attachement de tous les Unionistes au programme de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et leur engagement pour la traduction dans les faits de cette volonté suprême d’offrir l’équité à tous les laissés-pour-compte ainsi que le souci de Son Excellence à assurer l’autonomisation et la participation des jeunes et des femmes ; engagements à traduire cependant dans les faits par des services publics accessibles à tous les citoyens.

Honorables membres du Conseil National,

Le monde a subi le choc de la pandémie du Covid-19 provoquant un désarroi généralisé et des perturbations au niveau des programmes politiques, économiques et sociaux par l’occupation de la communauté internationale, dans son ensemble, par ce fléau et ce qu’il a engendré, engendre encore, comme conséquences à tous les niveaux. Ainsi, notre pays a mis en place, dès l’annonce de la propagation de cette pandémie, un ensemble de programmes et stratégies destinés à en atténuer les effets, à défaut de le contenir, d’une part, et pour que, d’autre part, le programme de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, conserve son rythme d’exécution en fonction des objectifs préalablement fixés.

De ce fait, le parti Union Pour la République s’est engagé, environ deux mois après la tenue de son deuxième congrès ordinaire ayant consacré la venue de sa nouvelle direction, à appuyer l’effort national de lutte contre la pandémie à travers des campagnes de sensibilisation incitant les citoyens à respecter les mesures barrières suivant ce que les autorités du pays ont décidé. Le Parti a également organisé des opérations bénévoles au profit de familles à faibles revenus dans certaines zones de Nouakchott, ville qui présente la plus dense concentration d’habitants dans le pays.

Malgré le caractère singulier des deux dernières années et les conditions sanitaires qui les ont affectées, nous  avons effectué maintes visites dont les plus importantes sont celles qui ont accompagné les déplacements de Son Excellence le Président de la République dans certaines wilayas de l’intérieur, telles : le Trarza, le Tiris Zemmour, le Gorgol, le Guidimagha, le Hodh Chargui et Dakhlet- Nouadhibou. Des visites que nous avons accompagnées par l’envoi, à chaque fois, d’une délégation de la direction du Parti, avec pour mission de prendre part dans les conditions de réussite de ces déplacements de Son Excellence le Président de la République et de s’informer également de la situation des structures du Parti ainsi que des conditions des citoyens dans les zones visitées.

Nous avons veillé, au cours de ces différentes visites, à prendre connaissance de la situation des structures du Parti, de l’état d’esprit des citoyens et des militants qui ont exprimé, à chaque occasion, leur attachement à Son Excellence le président de la République et à son programme électoral, tout en saluant ce qui a déjà été réalisé et en fondant de grands espoirs sur l’exécution complète des engagements formulés dans « Taahoudati ». Nous n’avons pas laissé passer l’opportunité d’écouter les doléances et propositions des citoyens et militants et d’en tenir compte quand celles-ci nous paraissent raisonnables.

Nous avons tenu  à rencontrer, au cours de la période écoulée, les dirigeants des différentes structures du parti : députés, présidents des conseils régionaux, maires, bureaux de l’Association des anciens parlementaires, bureau de l’Association des maires membres du Parti, les interfaces politiques, sociales, culturelles et idéologiques, les journalistes. Des rencontres au cours desquelles nous avons échangé sur les conditions des citoyens et les voies les meilleures pour améliorer leurs conditions de vie et les tenir informés du niveau d’exécution du programme « Taahoudati » de Son Excellence le Président de la République ainsi que de ses perspectives prometteuses. Nous avons eu également, comme souci permanent, d’appeler ces différents acteurs à sensibiliser les citoyens sur les dangers du Covid-19, à les éveiller aux défis qui nous guettent et sur la nécessité d’être constamment sur ses gardes et d’être solidaires pour protéger le pays et veiller sur ses intérêts.

Ces rencontres ont aussi permis d’aborder les questions liées au développement local et national, l’emploi et la promotion, la représentation politique. Nous avons écouté tous les avis et tenu compte des préoccupations exprimées pour les porter au niveau des autorités concernées en vue de leur trouver solutions, dans la mesure du possible,  et contribuer ainsi à l’exécution du programme « Taahoudati » de Son Excellence le Président de la République dont la réussite exige la participation de tous.

Les différentes rencontres que nous avons organisées avec nos militants ont permis de prendre conscience de ce qu’éprouvent les citoyens et du degré de satisfaction qu’ils ont envers la situation générale du pays ainsi que de l’appréciation du profit qu’ils tirent des mesures prises. Nous avons également tenu à connaître les problèmes qu’ils rencontrent et à entendre leurs avis sur les principales questions nationales, tels le renforcement de l’unité nationale, le développement local, le rôle des différents acteurs dans l’accompagnement des variables liées au programme de Son Excellence le Président de la République, la nécessité de soutenir l’orientation nationale visant plus d’équité pour les couches sociales qui ont souffert de marginalisation, dans le passé, la participation et l’autonomisation des jeunes et des femmes et l’importance de ce qui a été accompli dans notre pays en termes de rapprochement des services administratifs des citoyens. Au cours de ces rencontres, tous ont tenu à affirmer, de manière sans équivoque, leur attachement au programme de Son Excellence le Président de la République et l’intérêt qu’ils accordent à son exécution dans les meilleures conditions possibles.

En application de l’ouverture politique prônée par Son Excellence  le Président de la République et dans le cadre de l’interaction avec les forces politiques et organisations de la société civile nationales, j’ai rencontré bon nombre de personnalités nationales, présidents ou représentants de partis politiques, de la majorité présidentielle mais aussi de l’opposition, ainsi que des personnalités représentatives de la société civile, avec lesquels j’ai discuté des voies et moyens les meilleurs pour sensibiliser les citoyens contre les dangers  du Covid-19 et de l’impérieuse nécessité  de respecter les mesures barrières recommandées par les pouvoirs publics. Nos échanges ont également porté sur l’importance des réalisations accomplies dans le pays et la nécessité de répondre favorablement à l’ouverture politique et de participer à la concertation nationale à venir.

Et pour unifier les efforts de tous les soutiens du programme « Taahoudati » de Son Excellence le Président de la République Mohamed Ould Cheikh El Ghazouni, le Parti a supervisé la création d’une coordination des partis de la Majorité présidentielle dont il a accueilli la plupart des réunions ayant abouti à la mise en place de ses structures et la promulgation de ses textes organiques, conformément à ce qui est de nature de raffermir son rôle, de contribuer à la réussite du programme du Président de la République et renforcer la coordination entre les partis soutenant ce programme, quand il s’agit de prendre position sur différentes questions.

Cette coordination est déjà à l’œuvre et porte un regard sur les différentes questions politiques nationales, ce qui est de  nature à redynamiser la scène politique nationale et renforce la cohésion de la majorité présidentielle.

Honorable assistance,

Conformément à l’esprit d’ouverture dont fait preuve l’Exécutif depuis l’accession au pouvoir de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, notre parti a travaillé à accueillir, avec bienveillance, tous les partis, regroupements et forces politiques ayant décidé de militer au sein de notre formation étant convaincus de la justesse du  projet de société de Son Excellence le Président de la République. Ainsi, de nombreuses rencontres et ralliements ont été organisés au siège du parti, annonçant l’intégration de ces forces au sein de l’Union Pour la République et, à toutes ces occasions, la direction du parti a souhaité la bienvenue aux nouveaux arrivants, que nous  considérons comme des militants à impliquer dans les divers aspects de notre travail partisan.

En ce qui concerne le groupe parlementaire du Parti, nous  avons œuvré à coordonner l’ensemble des efforts menés en son sein pour soutenir l’action gouvernementale, et ce par l’adoption des programmes que le gouvernement soumet à l’assemblée nationale. Le parti a également accompagné son groupe parlementaire dans la coordination des diverses activités des députés et dans ses rapports avec les autres partis de la majorité, les diverses formations parlementaires et les groupes d’amitié.

Le Parti a également accompagné les efforts nationaux à travers le soutien apporté par toutes ses structures au programme national de lutte contre la gabegie et à l’éradication de ses pratiques résiduelles ainsi que la restitution de tous les biens publics spoliés et la punition de toute personne impliquée de près ou de loin dans ces actes répréhensibles. Cela s’est traduit dans le travail colossal que notre groupe parlementaire a  mené, dans le cadre des efforts  communs de l’ensemble des députés, pour s’assurer de la transparence dans la gestion et l’indépendance de la justice qui doit être désormais en mesure d’accomplir sa mission de la meilleure façon possible.

Une coordination régulière s’est poursuivie tout au long de cette période entre la direction du parti et le gouvernement, sur les diverses questions politiques, en particulier, et, de façon générale, sur les questions d’intérêt national. Le Parti a également accueilli les ministres et les responsables des secteurs liés à la vie des citoyens et aux services qui leur sont dédiés, et ce pour présenter des exposés susceptibles d’informer la direction du Parti et ses commissions de communication sur les niveaux d’avancement dans la mise en œuvre des engagements pris dans le cadre du programme électoral de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. Tous ces responsables ont rendu compte, de manière éloquente, du niveau d’intervention de leurs secteurs, de l’état d’avancement dans l’exécution du programme de Son Excellence le Président de la République ainsi que leur souci de transparence des données et de réponses suffisantes à toutes les interrogations que se pose la direction du Parti.

Le Parti a également organisé différents séminaires sur les grandes questions d’intérêt national, le programme « Taahoudati » de Son Excellence le Président de la République ainsi que les programmes et projets de développement que Son Excellence a annoncé dans des adresses à la Nation ou à travers des décisions et projets de loi. Ces ateliers ont été animés par des cadres, des penseurs et des communicateurs et j’ai personnellement publié une analyse sous le titre : deux années riches en réalisations malgré le contexte particulier », article dans lequel j’ai exprimé ma vision de la scène politique nationale, à la lumière de l’accélération de la mise en œuvre du programme de Son Excellence le Président de la République, l’intérêt qu’il accorde aux ménages à faibles revenus. J’ai également publié un autre article dans la revue émiratie « Al Itihad », à l’occasion de la visite de Son Excellence dans ce pays frère. Dans cet article paru sous le titre : « les relations mauritano-émiraties, un passé riche et un avenir prometteur », j’ai fait ressortir la profondeur des liens entre les deux pays, les deux peuples et leurs dirigeants, en préservation de leurs intérêts communs et des relations séculaires.

Pour la première fois, le Parti  a  organisé d’importants ateliers traitant des grandes questions nationales, tels le renforcement de l’unité nationale, l’éradication des séquelles de l’esclavage, le positionnement de la Mauritanie dans la sous-région, le rôle et la place des élus du Parti, la stratégie électorale du Parti, les perspectives économiques, le rôle des Ntics dans l’autonomisation des jeunes, la décentralisation et son rôle dans le développement local.

De ces ateliers, quatre ont été effectivement tenus jusqu’à présent, avec généralisation sur tout le territoire national, des deux rencontres traitant de l’unité nationale et de l’éradication de toutes les séquelles de l’esclavage. Les documents et rapports produits lors de ces ateliers serviront désormais de base à l’action du Parti. J’ai également tenu plusieurs rencontres avec les journalistes, les chaines de télévisions, les sites nationaux et internationaux avec pour objectif, à chaque fois, d’exposer la vision du Parti sur les diverses questions.

Le Parti a aussi approuvé sa stratégie de communication et mis en place des commissions chargées de suivre tous les évènements politiques dans le pays. J’ai accordé plusieurs interviews et entretiens radiophoniques et télévisuels, tout comme j’ai supervisé maintes manifestations, dont les contenus ont été diffusés à travers les réseaux sociaux et dont l’objectif est de défendre le projet sociétal de Son Excellence le Président de la République et de donner la réplique aux sceptiques et à ceux qui cherchent à parasiter l’action du gouvernement.

Le Parti a aussi travaillé à améliorer la qualité de son site électronique et sa page Facebook aujourd’hui suivis par des centaines de milliers de visiteurs.

Conscients que ces efforts n’ont pas atteint, véritablement, nos ambitions, nous avons mis en place des programmes de nature à venir à bout de ces insuffisances. Il s’agit notamment du Plan d’Action 2022 qui prévoit une mise à niveau de la communication du Parti pour accompagner les évènements politiques, à la mesure de notre projet politique et de son niveau d’accompagnement du programme de Son Excellence le Président de la République visant la consolidation des institutions de l’Etat et le dépassement des divers obstacles et défis.

Nous avons travaillé au cours de cette période à donner à nos structures régionales et locales l’attention requise et ce à travers le règlement du problème des sièges sur toute l’étendue du territoire national, la disponibilisation de budgets annuels à ses structures, transférés dans leurs comptes propres, dans le cadre de la redynamisation du Parti, comme Institution, et de ses différentes structures. Nous avons organisé un séminaire de formation, à Nouakchott, pour l’ensemble des secrétaires fédéraux et les présidents des sections pour échanger avec eux sur les divers aspects de l’action politique liée à l’exécution du programme de Son Excellence le Président de la République. Ce séminaire, premier du genre, dans l’histoire du Parti, a offert l’occasion aux participants de discuter de tout ce qui est de nature à en renforcer les structures.

J’ai aussi accompli des visites qui m’ont permis d’apprécier la situation des structures du Parti à Nouakchott et dans certaines wilayas de l’intérieur, avec la régularité des réunions des instances du Parti, la poursuite de l’organisation de forums politiques, l’accompagnement de l’action gouvernementale, la redynamisation de la communication du Parti qui a commencé à donner de bons résultats.

Malgré cela, nous sommes conscients que nos structures locales ont besoin de plus d’entrain et d’encadrement, des difficultés que nous travaillerons à surmonter définitivement, avec l’aide d’Allah, dans le cadre de notre action future.

Dans le cadre de l’interaction avec la société, de manière générale, et avec les populations les plus démunies, de façon particulière, nous avons veillé à ce que le Parti intervienne pour exprimer sa compassion matérielle et morale, à diverses occasions, avec des citoyens touchés par des sinistres de diverses sortes (incendies, catastrophes naturelles, inondations). Je tiens à remercier ici nos militants pour leur accompagnement permanent le long de cette période réaffirmant ainsi leur pleine adhésion aux choix du Parti et leur attachement au programme de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh Ghazouani.

Dans le but d’entretenir et de redynamiser les relations diplomatiques du Parti, j’ai reçu des ambassadeurs de pays frères et amis accrédités dans notre pays avec lesquels j’ai discuté des voies et moyens susceptibles de développer les relations de coopération entre notre pays et les leurs ainsi qu’entre notre parti et  les formations similaires dans leurs pays. Nos échanges ont également porté sur les principales questions d’intérêt commun.

Le parti a organisé plusieurs forums, séminaires et activités intellectuelles, via la visioconférence,  avec le Parti communiste chinois, et d’autres avec le Parti Russie Unie. Nous avons également échangé des messages avec d’autres partis amis, sur divers sujets qui servent le développement des relations entre notre parti et ces formations.

Lors de l’agression contre la ville de Gaza, dans l’Etat de Palestine, le Parti a vivement dénoncé ces agissements barbares et j’ai pris part à une marche de soutien à nos frères Palestiniens. Nous avons également organisé une large collecte de fonds, au sein de nos militants, en faveur de nos frères palestiniens. Cette opération a été couronnée de succès et un accord signé avec l’organisation « Les Caravanes du Bien » a permis à celle-ci de procéder, en notre nom, à la construction d’un complexe scolaire et la distribution de kits alimentaires à Gaza. Nous avons également accueilli, au siège du Parti, certains dirigeants de la Résistance islamique en Palestine, réaffirmant de la sorte le rôle d’avant-garde que jouent notre pays et sa direction dans la défense de la juste cause palestinienne.

Le Parti a aussi accompagné l’organisation d’élections au sein de certains syndicats et organisations nationaux, tels le Syndicat national de l’enseignement supérieur, l’Union générale des étudiants mauritaniens, l’Ordre national des avocats de Mauritanie et le Syndicat des journalistes de Mauritanie. Notre attitude constante a été de s’assurer, à chaque fois, que ces élections se déroulent en toute honnêteté et transparence et participent à la consolidation de la démocratie nationale et à la protection des droits et libertés.

Au niveau de la Commission Nationale des Femmes du Parti, de nombreuses activités ont été menées aux différents niveaux politiques et sociaux, conformément au programme « Taahoudati » et aux recommandations du parti visant à mieux assurer l’encadrement des femmes et leur mobilisation autour des questions de citoyenneté et de bonne gouvernance. L’objectif est également de favoriser l’émergence d’une large classe de femmes dotées d’une culture diversifiée et aptes à endosser des responsabilités au sein du parti afin de faciliter le contact avec elles.

La commission a ainsi organisé des meetings dans les différentes moughataas de Nouakchott avec les responsables des femmes au sein des fédérations, des sections et des sous-sections. Elle a aussi tenu des réunions avec les coalitions, mouvements et initiatives de soutien à Son Excellence le Président de la République Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, rencontres à l’issue desquelles lesdites femmes ont été intégrées à la Commission nationale et des commissions y afférentes.

La commission a aussi organisé des séminaires sur l’autonomisation des femmes dans le discours politique de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et des rencontres sur divers sujets qui ont enregistré une présence appréciable et des présentations faites par des membres du Bureau exécutif, du Conseil national et des intellectuels. Elle a aussi tenu à organiser des rencontres, à l’occasion de la commémoration de la fête de l’indépendance nationale, en l’honneur des fils des martyrs et retraités de l’armée nationale.

Enfin, la commission a procédé à de nombreuses actions caritatives et bénévoles, telles la distribution de kits alimentaires au cours des opérations « ivtar » Ramadan dans les différentes wilayas de Nouakchott, ainsi que des vêtements pour la fête de l’Aïd et des couvertures au profit des enfants issus de familles pauvres, des montants symboliques au profit de personnes souffrant de maladies chroniques, des campagnes de distribution d’eau ainsi que la distribution de machines à coudre, etc.

Au niveau de la Commission Nationale de la Jeunesse du Parti, de nombreuses activités, séminaires et commémorations d’événements nationaux ont été menés, de  même que des actions de bénévolat. Ladite commission a aussi organisé des campagnes de défense du programme de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et d’autres en soutien à l’équipe nationale de football ou de sensibilisation pour l’application stricte des mesures barrières. Elle a également supervisé l’adhésion de certains mouvements de jeunes à l’Union Pour la République.

La Commission nationale de la jeunesse a pris part à la conférence de l’Union de la jeunesse arabe organisée dans le pays frère de la Tunisie sur la « cause palestinienne ». Elle a aussi participé à une rencontre bilatérale, à travers la technologie « Zoom », avec la direction de l’organisation de la jeunesse du parti marocain « Al Istiqlal ». La commission a aussi présenté de nombreux exposés et conférences sur le rôle de la jeunesse dans la construction nationale et dans la mobilisation des facteurs de réussite du programme « Taahoudati » de Son Excellence le Président de la République. Elle a aussi mené des activités bénévoles au profit des personnes touchées par les impacts de la quarantaine imposée par le Covid-19 et à d’autres souffrant de maladies chroniques.

La direction de la Commission a aussi pris contact avec les différentes organisations de jeunes sur l’ensemble du territoire national en vue d’échanger avec elles sur la situation au niveau du Parti et dans le pays.

Mesdames, Messieurs,

Nous entendons poursuivre nos efforts visant à accélérer le rythme d’exécution du programme de Son Excellence le Président de la République, et l’accompagnement de l’action du gouvernement visant la mise en œuvre de ce programme, tout en poursuivant la politique d’ouverture et d’apaisement déjà engagée. Pour ce, notre attention se focalisera sur le suivi de la vie politique nationale, le renforcement du partenariat avec les différents acteurs, la consolidation de la culture démocratique dans le pays, le développement des institutions nationales, afin d’élever le niveau de leur efficacité de développement et de leur rendement politique, économique, social et sécuritaire, l’objectif ultime étant d’instaurer un Etat de droit, d’assurer le bonheur et le bien-être du citoyen, selon les aspirations de Son Excellence le Président de la République, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

A l’avenir, l’action de notre parti tiendra compte des attentes du peuple comme élargissement prévisible des chantiers de développement et de construction, de progrès dans l’exécution du programme « Taahoudati » et  d’actions visant à développer nos différents systèmes concomitamment au niveau de développement exceptionnel atteint par l’humanité. Partant de cela, nous comptons organiser les ateliers restants pour parachever la vision du Parti sur les différentes problématiques posées à travers les documents produits dans ces ateliers portant sur les grandes questions nationales et l’approbation d’un document reflétant la vision du Parti sur tous ces sujets. De même, nous comptons poursuivre les visites de terrain pour qu’elles couvrent l’ensemble des wilayas du pays. Ainsi, la direction du Parti sera toujours informée de la situation des militants et pourvue des informations nécessaires sur les conditions de vie des citoyens et restera en contact permanent avec les militants qu’elle tiendra au courant de toutes les nouveautés qui surviennent au niveau central du Parti, tels les activités, les manifestations et les décisions prises.

Nous comptons aussi organiser des forums politiques pour animer la scène politique et transmettre la vision du Parti à tous les acteurs nationaux, faire ressortir les avis et opinions des forces politiques nationales et doter la direction du parti et le gouvernement de données politiques, idéologiques et cultuelles suffisantes pour la mise en œuvre, dans les conditions idoines, des agendas et décisions prévus au niveau du Parti et du pays. Nous prévoyons également l’organisation de manifestations culturelles dans certaines wilayas pour informer les citoyens de ce qui se passe dans le pays, les éclairer sur le cours des évènements et sur les impératifs de la situation présente. Cet agenda prévoit aussi la poursuite des rencontres avec les élus du parti (députés, présidents des conseils régionaux, maires), l’organisation de rencontres avec les partis amis à travers le monde par le biais de conférences et d’échanges de visites, pour entretenir la présence constante de la vision du Parti à travers l’espace politique international et pour porter au plus grand nombre possible, de par le monde, l’expérience mauritanienne d’avant-garde sous le magistère de Son Excellence le président de la République Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Nous continuerons à appuyer l’action du gouvernement à travers la concertation sur les différentes questions et le soutien des décisions prises par les autorités dans le cadre de l’exécution du programme de Son Excellence le président de la République, à travailler également pour une plus grande efficacité des structures locales du Parti en menant un programme d’encadrement intense prenant en compte la spécificité de ces structures et le rôle qu’elles doivent jouer. Dans le même registre, nous travaillons aussi à redynamiser la communication du Parti pour qu’elle soit à même de répondre aux exigences de la situation politique en recourant à tous les médiums et supports y afférents.

Nous ne nous limiterons pas seulement à ces mesures puisque nous comptons organiser une rencontre pour la commission nationale des jeunes (autonomisation des jeunes) et une autre pour la commission nationale des femmes (promotion de la femme et son rôle dans la vie publique). Nous mettrons en place un outil approprié nous permettant de suivre et de traiter convenablement les rapports périodiques des fédérations.

Je déclare ouverte, sous la bénédiction d’Allah, cette session ordinaire du conseil national.

Je vous remercie.